Merci d'être là.
Tant pis pour moi si vous ne pouvez me classer dans un genre,
je fais de la photographie, c'est tout.
 
L'acte photographique cherche subjectivement à témoigner,
raconter et dans la plupart des cas, 
transmettre une émotion.

Mais l'image est trompeuse, ce n'est pas réçent,
manipulable par des moyens techniques toujours plus performants.
On me dit que parfois certaines de mes photos sont "destabilisantes",
on cherche le trucage infographique.
Nous serions tellement habitués aux manipulations
que l'on ne pourrait plus accepter une installation photographiée ?
Accepter que l'émotion vienne "du terrain", quitte à quelques efforts.
Réfléchir en amont sur un projet, un thème et le concrétiser.

Photographier !